Expositions passées

EV ‘ OLUTIONS

    Dans son style puissant, Joëlle Meunier nous confronte avec le corps de la femme, dans un premier temps, puis avec un complexe de scènes tourmentées où apparaissent des figures extrêmement démonstratives. De quoi ? Du désir, de la peur d’exister, de la force de résistance, de l’angoisse d’être si précaire… Il y a du Michel-Ange dans cet enfer de formes et ce déploiement de membres marmoréens. Et ce n’est pas au plafond des chapelles qu’elle cartonne avec tant de vigueur mais sur la chair rêche de draps tendus comme des voiles dans la tornade…

    En face d’elle, en délicat dialogue, les porcelaines fleuries de Marie Chantelot. Nées de menus objets domestiques, sachets de thé ou coussinets de café, les installations magiques de la céramiste se déploient en multiples déclinaisons d’instants fugitifs. Le temps s’ajoute au temps comme une herbe fine dans le paysage de la vie. Tapisserie des dames du temps jadis qu’une main imaginative vivifie et transforme en tableau frémissant de renaissance.

    Plus secrète et plus intime encore nous apparaît la démarche de Monique Minette. En de petits formats, proches parfois d’un carré de mosaïque, d’une écriture savante et sculptée, conjuguant habilement les couleurs les plus raffinées, son travail de peintre du menu, de l’indécis, de l’essence des choses nous invite à la contemplation de l’infiniment fugace. Un rien, un grain, un pigment, une trace, un signe qui nous interpellent et nous emportent au plus lointain des galaxies…

Texte: Michel Ducobu


Photographies : Benoit Mehaignoul