Les Artistes de l'expo en cours
Les Artistes permanents de Balastra
Archives de tous les Artistes

Les artistes
de l'expo en cours
EVERS Cynthia
IGYARTO Magda
KESSELER Philippe
MAGNEE Fabrice
ROUSSEAU Vincent

DEBATTY Pierre

Peintre engagé dans l'abstraction, Debatty ne peut cependant échapper au paysage. Fût-il, chez lui, irréel, impossible, inexistant! Paradoxal? "Je pense à des lieux dit-il. Des lieux que, parfois, je n'ai d'ailleurs jamais vus! A l'Islande, aux fjords norvégiens, à certaines réalités arabes. Pour imaginaire, ce paysage n'est pourtant point une vue de l'esprit collée sur une toile après coup. Il est, au contraire, le résultat d'un projet initial précis. Nonobstant quoi, mon but prioritaire demeure un travail plastique agencé par rapport à des transparences incidentes..." Bien oubliées les visions de terrils de ses débuts! Debatty se sent autrement poussé par le désir de nous baliser des "vues du ciel" infiniment diverses, et complémentaires. "Je suis comme un oiseau", dit-il aussi. "Et je peins un peu ce que l'on pourrait voir d'en -haut. Visions de champs, d'étendues, de sites industriels. Le minéral surgit de ma peinture..."


Voyageur de l'insondable

S'il voyage volontiers, c'est essentiellement dans les grands espaces rêvés que Pierre Debatty se sent le plus précisément en accord avec lui-même. Introspectant l'insondable, le peintre s'est découvert des formes nouvelles et une liberté d'expression accrue. Ce qui, nouveau et déterminant paradoxe, le pousse à s'appuyer, occasionnellement, sur des détails plus figuratifs, distillés sous la chape de ses abstractions. Une barque, une machine, des engins inutiles, des architectures insolites. D'où cette tension, cette dynamique, omni-présentes nonobstant le caractère onirique d'un univers devenu quasi sidéral. C'est par la forme, bien davantage que par les moyens, que Debatty a renouvelé son écriture. En construisant ses rêves d'espace, il nous incite, à notre tour, à la rêverie active. En équilibrant et déséquilibrant tour à tour ses agencements, en télescopant par des lignes en cascade ses divers plans imbriqués dans un espace forcément réduit aux dimensions du tableau, Debatty génère une dynamique évolutive et sans limites. Une caractéristique encore accentuée par un jeu savant de tons sourds et de demi-teintes propices à une méditation plus intériorisée.

Matière et structure

"L'aventure matiériste en tant que telle ne me passionne pas", confirme Debatty. "Je vois la matière comme un élément de structure et de texture, mais j'essaye de m'en passer..." Ce que précise idéalement son travail le plus récent. Attentif d'autre part a expliciter la sensation d'étendue, d'événement, le peintre s'emploie à multiplier les formats allongés, et cette nouvelle variante de son oeuvre est une autre porte ouverte sur des développements d'ores et déjà escomptés…


R-P TURINE